Blog

Jean-Paul Lacombe et Paul Bocuse

« Bocuse, l’ami de toujours »

  |   Actualités, Bistrots de Cuisiniers

Si Léon de Lyon et le Bistrot de Lyon racontent une histoire familiale, ils reposent également sur des liens amicaux sacrés pérennisés au fil du temps et des épreuves. Et s’il est une figure qui émerge du lot parmi les relations humaines, professionnelles tissées par Jean-Paul Lacombe au cours de sa carrière, c’est bien celle de Paul Bocuse, l’indétrônable, « un grand homme » ! « Je l’ai toujours eu à mes côtés, avec les avantages et les inconvénients. Depuis plus de cinquante ans, il me tient la main », se souvient le chef.

Une amitié en héritage en quelque sorte. « C’était l’ami de mon père. Il a été de ceux qui m’ont aidé au départ, qui ont fait confiance au Petit Lacombe quand je sortais de l’école hôtelière ». Plus qu’un ami, Bocuse fut un mentor. Une confiance qui n’a cessé de grandir, un soutien indéfectible tout au long de ces années. C’est en effet Paul Bocuse qui envoyait les journalistes et les clients en leur affirmant que ce que faisait le jeune Lacombe n’était pas mal. Des liens fidèles renforcés au cours d’un voyage au Japon en 1972. «Initialement, c’était mon père qui devait l’accompagner. Comme il est décédé entretemps, c’est moi qui suis parti avec lui pour un mois. J’ai vu son attitude, son comportement, ses réactions face à tel ou tel problème ».

Un voyage qui reste à jamais gravé dans la mémoire du chef. « Avec le recul, j’ai conscience que vivre ces moments était un privilège. Sur le coup, je ne m’en suis pas rendu compte, je sortais de chez Lasserre avec mon solex et mes soucis de fin de mois et d’un coup, on me proposait sur un plateau la belle vie ! » Un beau démarrage professionnel pour le jeune Lacombe.

D’autant qu’au cours de ce voyage, le chef a énormément appris du grand Bocuse. « Il aime transmettre, il prend soin des gens, c’est un homme au grand cœur et à la générosité exceptionnelle » « C’est aussi grâce à Bocuse que Jean-Paul Lacombe a pu reprendre les rênes de Léon de Lyon suite au décès brutal de son père. « Les amis de mon père avaient même proposé de racheter le restaurant s’il avait dû être mis en vente pour me le céder ensuite ». Ainsi entouré de la mafia des « toques blanches lyonnaises », prônant l’entraide et l’amitié, Jean-Paul Lacombe a surmonté les difficultés financières et les épreuves. Bocuse, c’est « l’ami de toujours ».



LE BISTROT DU PALAIS
220 Rue Dugesclin
69003 LYON

Tél. : +33 4 78 14 21 21
 

Offrir un
coffret cadeau

LE BISTROT DE LYON
64 Rue Mercière
69002 LYON

Tél. : +33 4 78 38 47 47
bistrotdelyon@bistrotsdecuisiniers.com

Réservez
votre table

Consultez la visite
virtuelle